Les nuisibles un vrai fléau

Tout savoir sur nos nuisibles

éradiquer efficacement les nuisibles

Comme leurs noms l’indiquent, les nuisibles sont des animaux souvent de petite, voire de très petite taille dont la présence dans les endroits où on ne les attendrait pas apporte des désagréments, des dégâts, et parfois même des problèmes de santé. Ils font courir de réels dangers sur l’hygiène, aux habitations, aux cultures, aux structures des bâtiments et aux personnes, ...

Quels sont les principaux « nuisibles » présents dans nos maisons, nos bâtiments, nos restaurants, nos hôtels, nos commerces ?

  • Punaises de lits
  • Blattes et cafards
  • Rats et souris
  • Frelons asiatiques et guêpes
  • Moustiques
  • Puces
  • Fourmis



HOTELS : des punaises de lits (Cimex lectularius) dans votre établissement ?
Avez-vous remarqué que l’on entend de plus en plus parler des punaises de lit ?
C’est un fait, elles gagnent du terrain dans notre pays.

La punaise de lit est un insecte qui mesure de 5 à 7 mm de forme ovale et de couleur brunâtre. Au stade de larve, elle mesure entre 1 et 2 millimètres. Les œufs ressemblent à un petit grain de gris blanc. Elle ne vole (pas d’ailes) ni ne saute (contrairement aux puces) et investit lentement mais sûrement les maisons. Leur durée de vie varie de cinq à six mois. 

Lorsque l’on s’aperçoit de la présence de punaises de lit, c’est qu’elles sont déjà probablement installées depuis un moment.

Où les trouve-t’on ?
C’est certainement dans les hôtels que l’on peut retrouver des punaises de lit de manière plus fréquente. Toutefois, elles peuvent investir d’autres lieux comme les gares, les aéroports, les cinémas, les transports en commun, les vestiaires … 

Contrairement à une idée reçue, ce n’est pas la saleté qui attire ces insectes. Les punaises de lits aiment particulièrement les matelas pour s’épanouir, mais peuvent aussi investir vos rideaux, fauteuils, tapis, moquettes et autres sièges en tissu. Si elles arrivent là, c’est qu’elles ont voyagé dans des bagages. En effet, la multiplication des voyages et des déplacements a favorisé la propagation des punaises de lit dans le monde. Dans un endroit déjà infesté, une punaise femelle avec ses œufs a pu se retrouver dans une valise et arriver chez vous. Attention ! Un des inconvénients majeurs liés à la présence de punaises de lit est le fait qu’elles se reproduisent très rapidement.


Comment savoir si vous avez des punaises de lit ?   

Par l’observation minutieuse, dans la mesure où elles sont visibles à l’œil nu, vous pouvez les repérer. Elles aiment se cacher dans des endroits étroits, peu accessibles, et abrités de la lumière. Les traces qu’elles laissent sont soit les déjections que vous pouvez repérer par des petites taches  noires soit des traces rouges (parfois les punaises gorgées de sang se retrouvent écrasées et répandent le sang ingurgité lors de la piqûre.

C’est aussi malheureusement sur la peau que l’on peut détecter la présence de punaises de lit. Si leur piqûre est indolore sur le moment, au bout d’une heure elle provoque une inflammation, des rougeurs ressemblant aux piqûres de moustique, et des démangeaisons. C’est la nuit, quand vous dormez, que la punaise sévit. Comme ces insectes se nourrissent de sang humain, elles profitent de votre sommeil pour attaquer et piquer. Plus rarement, elles peuvent déclencher des réactions allergiques et des inflammations douloureuses et durables. Dans ce cas vous devez consulter un médecin. Normalement, ces insectes ne propagent pas de maladies, mais les inconvénients de leurs piqûres peuvent provoquer de réels troubles psychologiques, voire, dans certains cas, des anémies.


Comment éviter l’infestation ?
Si vous voyagez, vérifiez que la literie de votre hôtel n’est pas infestée, en inspectant minutieusement le lit et en particulier le matelas, mais aussi l’armoire et les meubles de la chambre avant d’y ranger des vêtements.

Si durant votre séjour vous pensez avoir été piqué, de retour à la maison, lavez systématiquement vos vêtements, mais aussi votre valise ou sac, avant de replacer vos affaires dans les placards.

Comment se débarrasser des punaises de lit ?
Eradiquer totalement les punaises de lit est une opération délicate qui nécessite l’intervention d’un spécialiste disposant de matériel et de produits professionnels.

Dans un hôtel, par exemple, si une chambre est infestée, il faudra traiter toutes les pièces de l’étage concerné.
  • L’intervention consiste dans un premier temps à observer minutieusement et à repérer les punaises de lit
  • Retirer les draps des lits, vider les tiroirs, armoires, placards.
  • Pulvériser et/ou brumiser de façon systématique  à l’aide d’un produit spécifique et professionnel les matelas, draps, textiles, puis le sommier et les encadrements de lits
  • La dernière étape de l’intervention consiste à déclencher une bombe insecticide à percussion en « one shot », fenêtres fermées, et à quitter la pièce.
  • Puis laisser le produit en condamnant la pièce pour environ 48h.


RESTAURATEURS, comment lutter contre les blattes et les rats ?

Les blattes et les cafards
Si vous constatez la présence d’une blatte ou d'un cafard, cela veut certainement dire qu’il en existe chez vous toute une colonie. En effet, cet insecte, qui a la caractéristique notable de s’adapter à tout, vie en groupes, et se reproduit très vite. Il faut donc agir rapidement.

Au cours de sa vie, qui dure environ 160 jours, une femelle blatte peut pondre jusqu’à 6 fois. Sa ponte est appelée une oothèque, qui peut comporter jusqu’à 40 individus. Cette oothèque va incuber entre 15 et 22 jours avant que les œufs éclosent.
Adulte, une blatte mesure environ 2 cm et ont une couleur brunâtre.

Où se cachent-elles ?
La blatte la plus répandue en France est la Blatte « germanique » (Blatella Germanica). On l’appelle aussi fréquemment « cafard ».  Elle aime les endroits chauds, humides, et abrités de la lumière.  Donc les nids peuvent être localisés derrière les éléments électriques comme les réfrigérateurs, les machines à café, derrière les miroirs éclairés des salles de bains. Les blattes aiment aussi se cacher dans les canalisations ou les appareils électroménagers.

Quel danger représentent-elles ?
Même si les blattes ne s’attaquent pas directement aux humains, elles sont porteuses de microbes et de bactéries. De fait, comme elles sont aussi attirées par nos aliments (Elles se nourrissent d'eaux usées et consomment tout produit d'origine végétale ou animale), elles vont y déposer leurs déjections et leur salive. La conséquence peut être dangereuse car elles peuvent propager des maladies comme les gastro-entérites, la thypoïde, la salmonellose, voire des allergies.

Comment s’en débarrasser ?
Pour en finir durablement avec les blattes, l’idéal est de faire intervenir un expert, qui saura immédiatement où elles peuvent se cacher, et utilisera les produits professionnels les plus adaptés.

HYGIS interviendra dans votre établissement en utilisant un pistolet avec cartouche de gel alimentaire. Notre technicien déposera des gouttes de gel sur les compresseurs des frigos, dans les charnières des tiroirs de cuisine, sous les bars, dans les étagères, sur les encadrements de porte, … (Le gel empoisonne la blatte qui ira ensuite mourir dans le nid).

Dans un second temps notre technicien procédera si nécessaire à la pulvérisation d'un insecticide très puissant sur les plinthes et les bondes d'évacuation à l'aide d'un pulvérisateur à pression constante.
{C}
{C}

Les rats et les souris : fléau des restaurateurs ?
Les espèces les plus fréquentes que vous pouvez rencontrer aux abords de votre cuisine sont bien sûr les souris, de très petite taille, grises, les rats noirs (Rattus rattus) encore appelés rats des chants, et les rats dits « d’égouts » ou « surmulots » (Rattus Norvegicus).

Quels dangers ?
Les rats et souris sont des « rongeurs » et, comme ce nom l’indique, ils ont tendance à se faire les dents sur tous types de matériaux, bois,  plastiques, câbles et peuvent provoquer des dégâts considérables.

Par ailleurs, les rongeurs sont attirés par la nourriture et peuvent s’introduire dans des endroits qui paraissaient pourtant inaccessibles. Ils vont souiller ces aliments par leur urine et leur déjections, et peuvent propager ainsi des maladies dangereuses comme la salmonellose, la méningite, divers ténias, la leptospirose ou encore la jaunisse infectieuse.

Comment vous en débarrasser ?
En tant que professionnels de la restauration vous avez l’obligation légale de lutter préventivement et curativement contre la présence de rongeurs dans votre établissement, notamment via la méthode HACCP.

HYGIS, dans cet objectif, vous propose un contrat « anti-rongeurs ». Nos techniciens placeront dans des endroits stratégiques des appâts anti-nuisibles composés de blocs et de pâtes en sachet (à base de raticide foudroyant) placés dans des boites en PVC ou carton sécurisées. Le produit est un coagulant qui provoquera la mort du rat ou de la souris au bout de 48 h.

A la suite de notre première intervention de dératisation, nous vous donnerons gratuitement le carnet sanitaire complet, qui vous servira lors des contrôles sanitaires de la lutte anti-nuisibles.

FRELONS ASIATIQUES & GUEPES
Espèce en danger et protégée, l’abeille est très différente des guêpes et des frelons. Sa forme est plus ramassée et sa couleur         plutôt d’aspect brunâtre. Elle passe son temps à butiner les fleurs, sans danger particulier pour les humains. Elle ne pique que si elle est attaquée, et si elle le fait, elle meurt juste après car son dard tombe.

La guêpe, par contre, est attirée par tout ce qui est sucré, mais aussi par la viande, sur laquelle elles pondent leurs larves, et peut s’inviter dans vos repas et pique-niques. En cela, le frelon lui ressemble beaucoup, avec des stries jaunes et noirs sur l’abdomen, il est néanmoins plus gros que la guêpe, et le dessus de sa tête est rouge. Le frelon asiatique, légèrement plus petit que le frelon Européen, a le dessus de la tête noir. Il est dangereux lorsque vous vous approchez de son nid et attaque s’il sent son habitat menacé. Il est également dangereux car il est prédateur d’autres insectes, et notamment d’abeilles.

Les piqûres d’insectes volants peuvent provoquer des rougeurs, des brûlures, et peuvent être dangereuses pour les personnes allergiques.

Comment se débarrasser des nids ?
Attention ! Seuls les nids de guêpes et de frelons peuvent être détruits car les abeilles sont protégées.        
Pour la destruction des nids vous devez faire appel à un professionnel car il faut absolument porter un équipement spécial de protection (EPI) ainsi qu’un masque, et diffuser un insecticide très puissant via un pulvérisateur spécialement dédié.

Si vous repérez un nid, faites appel à un technicien HYGIS, il saura vous conseiller, après avoir localisé les nids. HYGIS intervient auprès des professionnels et des particuliers avec mise en place d'un plan de lutte contre ces nuisibles, accompagné d'une fiche d'intervention très détaillée.

LES MOUSTIQUES
Le moustique est l’animal le plus meurtrier du monde, et de loin. Chaque année il serait responsable de la mort de plus de 800 000 personnes. Ils véhiculent de nombreuses maladies comme le paludisme, le chikungunya, la dengue, la fièvre du Nil occidental (West Nile Virus), la fièvre jaune, la fièvre de la vallée du Rift, ainsi que diverses encéphalites virales ou des filarioses

Pour en finir avec le fléau des moustiques, HYGIS vous propose des kits spray spéciaux qui diffusent automatiquement du pyrèthre naturel dans vos pièces (insecticide non toxique). Ils sont vendus avec leurs piles et leurs recharges, et peuvent durer toute une saison. Nous pouvons également installer des destructeurs d'insectes électriques.           

Par ailleurs, si vous avez des plantes ou végétaux à côté de vos fenêtres, nous pouvons pulvériser sur ceux-ci une solution spéciale anti-moustiques afin de créer un barrage anti-insectes. Cette solution fonctionne aussi très bien contre les mouches !

Dans la lutte contre l’ensemble des nuisibles évoqués, HYGIS peut vous aider.

Professionnels de la restauration, collectivités, particuliers, contactez-nous.
Nous vous proposerons un plan d’attaque ciblé et professionnel, ainsi que des contrats qui respectent la norme H.A.C.C.P.