Purificateur d'air | Désinfection de votre air intérieur par des professionnels

LA PURIFICATION DE VOTRE AIR INTERIEUR

entretien et désinfection des purificateurs d'air professionnel HYGIS

Dans cette période de crise sanitaire due au COVID 19, mais aussi avec la multiplication des allergies et autres maladies respiratoires, il est devenu très important de se préoccuper de la qualité de l’air que l’on respire, et de rechercher les moyens de filtrer et purifier cet air dans les habitations pour les particuliers. C’est encore plus vrai en ce qui concerne les commerces professionnels et les lieux dans lesquels on accueille du public, les hôtels, les restaurants, cafés, bars, cinémas et théâtres, et c’est primordial pour les établissements de santé ou les EHPAD.


Qu’est-ce qu’un purificateur d’air ?
Comme son nom l’indique, un purificateur d’air est un équipement électrique qui a pour fonction de purifier, assainir, désinfecter en débarrassant l’air que l’on respire des impuretés, des éléments allergènes et nocifs, voire des virus, et protéger les personnes des maladies respiratoires comme les allergies ou l’asthme, des infections et des maladies propagées par l’air. 
A noter, actuellement certains purificateurs annoncent même une efficacité supérieure à 99% contre les coronavirus.


Comment fonctionne un purificateur d’air ?
Le purificateur, placé judicieusement dans vos locaux va tout d’abord aspirer l’air ambiant et le faire passer par plusieurs étapes de filtration. Cette série de filtres du plus gros au plus fin va à chaque étape retenir des particules de plus en plus fines. Le premier filtre va retenir les poussières ou éléments visibles en suspension dans l’air, et le filtre le plus fin, de qualité « médicale » appelé aussi filtre « HEPA » est capable de retenir plus de 99 % des particules de taille supérieure à 0.3 µm. Ce filtre est également appelé filtre absolu. Hepa signifie « Filtre à air à haute efficacité ». Le terme provient de l’anglais : High Efficiency Particulate Air » (HEPA).


Comment choisir son purificateur d’air ?
Tout d’abord le choix du purificateur d’air doit correspondre à vos besoins et à votre configuration. Les particuliers n’ont pas besoin dans leurs appartements ou maisons particulières de la même puissance de traitement que les professionnels (restauration, cafés, hôtels ou établissements divers recevant du public, collectivités ou établissements de santé.
Les premières rasions de s’équiper d’un purificateur d’air sont la prévention des mauvaises odeurs, de la pollution, des allergies,  et de l’asthme ou de la plupart des maladies respiratoires.
Pour cela vous devez choisir votre purificateur en fonction de la surface et du volume de votre pièce ou de vos locaux. Par ailleurs il existe plusieurs technologies : filtration, plasma, combustion ou encore photocatalyse… Il vous faut également prendre en compte son niveau sonore, si vous l’installez dans une pièce qui nécessite une bonne acoustique, ou le calme (s’il s’agit d’une chambre ou d’un lieu de repos par exemple, ou s’il s’agit d’une pièce où le passage est intensif.
Vous devez également déterminer quel est votre besoin réel en filtration. Souhaitez-vous par exemple une filtration au charbon actif (contre les mauvaises odeurs) ? Avez-vous réellement besoin d’une filtration extrême, de type HEPA ?
Le dernier élément à prendre en compte lors de l’installation est l’emplacement de votre purificateur. Il faut faire en sorte que l’air qui est restitué soit dirigé vers les personnes qui le respirent. Il convient de veiller à ce que l’appareil ne soit positionné ni trop bas ni trop haut, et qu’il ne soit pas masqué par des meubles, ou derrière des voilages, ni situé dans un recoin de la pièce.

Qu’est-ce que l’indicateur CADR ?
 « Clean Air Delivery Rate » (CADR). On peut traduire cette expression par « Taux d’air pur  restitué ». Il s’agit en fait d’une mesure d’efficacité qui prend en compte la quantité d’air purifié de ses impuretés en un temps donné. En clair il mesure le débit du purificateur. Cet indicateur est aussi à prendre en compte lors du choix de votre équipement.
 

Quels systèmes existent ?
 - Ionisation : partant du principe que les particules de pollution sont la plupart du temps chargées positivement, le purificateur va produire une grande quantité d’ions (négatifs) qui vont attirer dans le système les particules polluantes, ou les diriger vers le sol (il faut alors les aspirer régulièrement
 
 - le Plasma : C’est un dérivé de la ionisation qui a pour particularité de modifier la structure des molécules d’eau présentes dans l’air pour les charger positivement, et les attirer avec les ions négatifs émis par le système. L’appareil, par cette production d’énergie, va également attirer les particules polluantes.
 
 - Incinération : un système de convection est intégré dans le purificateur. L’aspiration du système attire les éléments polluants qui sont ensuite chauffés (jusqu’à 200°C) ce qui a pour effet de les détruire complètement.
 
 - Traitement par U.V. :  le purificateur émet à l’intérieur un rayonnement ultra-violet auquel sont exposées les particules polluantes. Tous les organismes « vivants » sont ainsi détruits.
 
 - Filtration : c’est actuellement, et de loin, le traitement le plus répandu (le plus efficace?) L’air aspiré passe par une succession de plusieurs filtres (du plus gros au plus fin, le plus fin étant actuellement le fameux filtre HEPA). Les particules polluantes et les fumées, pollens, bactéries sont piégés à l’intérieur de l’appareil.

Quels filtres pour un purificateur ?
 - A l’entrée du purificateur sont tout d’abord positionnés des « pré-filtres ». Fabriqués en plastique ou dans une forme de textile adaptée, leur grille est plus ou moins fine mais encore « grossière à ce stade ». Pour cette raison, on les qualifie avec le préfixe « G » (Grossier) car ils retiennent les poussières et les particules les plus grosses. Ils laissent passer au moins 60 % des micro-particules.
 
 - Dans un second temps, l’air aspiré passe par des filtres dits « à particules ». Ces filtres sont classés avec l’appellation : EN1822. Cette norme répertorie les filtres à très haute efficacité (THE). Ces filtres à particules ultra fines sont capables de retenir les acariens, les spores de moisissures, certains virus et bactéries et les particules très fines présentes dans l’air, et qui représentent un risque pour la respiration humaine.


 - Les filtres HEPA (High Efficiency Penetration Air) et ULPA (Ultra Low Penetration Air) sont positionnés éventuellement à la fin de la série de filtres. Comme on l’a vu, ce sont des filtres à très haut niveau de filtration et qui retiennent des particules de taille microscopique (jusqu’à 3 microns).
 
 - Les filtres au charbon actifs ont pour objectif de capter et stopper les mauvaises odeurs.
 
A noter : l’ensemble de ces filtres doivent absolument être entretenus régulièrement, selon les filtres soit par un nettoyage rigoureux, soit par un remplacement systématique.

Comment HYGIS peut vous aider ?
Notre expérience professionnelle de nombreuses années dans l’installation et l’entretien de systèmes de ventilation (hottes, centrales de traitement de l’air, chambres froides, VMC, climatiseurs …) Nous permet de répondre à toutes vos attentes pour l’entretien de vos purificateurs d'air.
Nous interviendrons pour vous garantir la pérennité et le bon fonctionnement de votre matériel par un nettoyage et une désinfection des éléments internes et externes, le nettoyage rigoureux des filtres pérennes et le remplacement des filtres au charbon actif ou, bien sûr, des filtres THE, HEPA, ULPA qui doivent être changés fréquemment.


Nos techniciens, à la fin de leur intervention, vous remettrons un justificatif d’entretien.
Contactez nos experts pour une visite de votre site afin que nous puissions vous proposer le contrat d’entretien le plus adapté.